Comment fonctionne les panneaux solaires en autoconsommation ?

panneaux solaires

La transition énergétique constitue une priorité. Elle nécessite le recours aux énergies renouvelables dont l’usage des systèmes photovoltaïques. D’où l’intérêt des diverses incitations et politiques à la promotion de panneau solaire autoconsommation. Alors une question se pose : en quoi consiste cette autoconsommation ?

Comment fonctionne les panneaux photovoltaïques autoconsommation

Le but d’un ensemble de panneaux solaires est de convertir directement la lumière du soleil en électricité. Cette énergie verte, initialement continue, est ensuite transformée en courant alternatif à l’aide d’un onduleur. L’énergie produite est livrable dans votre installation électrique via un compteur électrique ou une prise classique. Cela signifie que l’électricité produite par le système de panneaux solaires peut être utilisée directement, immédiatement et gratuitement. Les panneaux solaires en autoconsommation ne vous rendent pas totalement indépendant du réseau public. En effet, seule l’électricité produite pendant la journée qui est consommée directement. Et le volume de cette consommation ne peut dépasser les capacités de votre installation photovoltaïque. Les fournisseurs extérieurs prennent donc le relais, lorsque la demande diurne dépasse la capacité de production du panneau solaire. Sans batterie performante, il faut aussi recourir au fournisseur d’électricité durant la nuit. Pour optimiser l’autoproduction, les panneaux solaires doivent être installés dans un endroit bien ensoleillé. Pour ce faire, il convient de choisir un emplacement orienté au sud. Il faut aussi placer les panneaux selon un angle de près de 30° par rapport au plan horizontal. Les panneaux sont ensuite reliés à un ou plusieurs onduleurs. En installant un kit solaire autonome, vous pouvez réduire votre utilisation du réseau en produisant votre propre énergie renouvelable. Avec un kit solaire, vous pouvez économiser de l’argent sur votre facture d’énergie car votre compteur fonctionnera à un taux plus faible. Pour bénéficier de plus d’informations sur le sujet, visitez technitoit.com.

Comment optimiser votre propre consommation d’énergie

En adoptant de bonnes habitudes, il est possible d’augmenter votre taux de panneaux photovoltaïques autoconsommation. Ce taux désigne le pourcentage d’énergie solaire utilisé dans vos logements. L’emploi de batterie pour panneaux solaires. En stockant l’électricité produite pendant la journée, les batteries peuvent fournir une grande partie de l’électricité dont vous avez besoin. Cette solution vous donne la possibilité de passer d’une consommation de 30-45 % à 80 %. Utilisez vos appareils les plus gourmands (machine à laver, four, chauffe-eau etc.) entre 11 heures et 15 heures. Durant cette partie de la journée, l’énergie produite est maximale. Cela augmente votre propre consommation de 10 %. Investir dans une pompe à chaleur. La combinaison de panneaux photovoltaïques et d’une pompe à chaleur est un excellent moyen d’augmenter la consommation. En effet, 1/3 de la chaleur fournie par une pompe à chaleur provient de l’électricité et 2/3 de l’environnement. Lorsque cette électricité est produite par les panneaux, l’autoconsommation augmente. Solutions domotiques. La domotique donne l’avantage de programmer le fonctionnement des appareils dans la maison. De ce fait, vous évitez les pertes dues à l’oubli d’avoir éteint les machines. Il y a donc un meilleur usage de l’électricité.

Les différents soutiens et opportunités financières dus à l’autoconsommation.

Les particuliers en panneau photovoltaïque autoconsommation peuvent fournir de l’électricité au réseau public dans le cadre de l’obligation d’achat. Vous pouvez donc injecter votre production sur le réseau public et un opérateur (EDF par exemple) va vous l’acheter. Les exploitants de systèmes photovoltaïques individuels peuvent vendre tout ou une partie de l’électricité qu’ils produisent. Le tarif de l’électricité est fixé par décret gouvernemental et change tous les trimestres. Les installations photovoltaïques en autoconsommation bénéficient d’une prime d’investissement. Cette somme versée par l’Etat est calculée en fonction de la puissance installée. Elle est distribuée et répartie sur les cinq premières années d’exploitation :

  • Installations inférieures à 3 kWc bénéficie d’une prime de 380 €/kWc.
  • 3 à 9 kWc obtiennent 290 €/kWc.
  • 9 à 36 kWc, 160 €/kWc.
  • 36 à 100 kWc, 80 €/kWc.

Vous bénéficiez aussi d’une réduction du taux de TVA de 10 % sur les matériels d’installations photovoltaïques. Cependant, cette réduction n’est accessible que pour les panneaux solaires en autoconsommation d’une puissance maximale de 3 kWc.

La revente de l’électricité peut bénéficier d’une exonération d’impôt si certaines conditions sont remplies :

  • L’énergie n’est pas utilisée à des fins professionnelles.
  • Consommation d’électricité inférieure à 3 kWc.
  • Raccordement au réseau public en deux points au maximum.

Quels sont les avantages des panneaux solaires en autoconsommation ?

Le premier avantage est d’ordre écologique. L’énergie utilisée est propre, car elle est renouvelable et non nucléaire (ou thermique). En plus, elle incite à l’autosuffisance complète. Vous avez la possibilité de devenir totalement autonome en optant pour une installation adaptée à vos besoins. Les installations photovoltaïques vous préservent aussi des fluctuations des coûts de l’électricité. Cela permet aux entreprises d’optimiser leur efficacité. Une installation photovoltaïque constitue aussi un investissement rentable. Elle réduit le montant de vos factures d’électricité de 50 %. Par ailleurs, en cas de revente, le solaire peut donner jusqu’à 1 800 euros de revenu par an. Les investissements de départ sont rentabilisés au bout de 8 à 12 ans.

Le carport solaire, une solution économique et écologique pour protéger votre véhicule
Une centrale photovoltaïque au sol dans le Finistère