En combien de temps une installation solaire est-elle rentable ?

En combien de temps une installation solaire est-elle rentable ? Si vous vous êtes posé la question, c’est que, déjà, l’énergie solaire vous intéresse, cependant vous réalisez également que son installation est un réel investissement. Il faut savoir alors que l’installation solaire est vraiment rentable, mais cela dépendra de la manière dont vous utilisez l’énergie produite. Explications.

La rentabilité de l’énergie solaire

Les chiffres avancés par l’Institut National de l’Energie solaire sont parlants. En effet, il est estimé que la France reçoit l’équivalent de 200 fois de ce qu’elle pourrait consommer en énergie toute une année, de la part du Soleil. Si tous les toits des bâtiments répartis sur le pays sont équipés de panneaux solaires, ils pourraient couvrir jusqu’à 4 fois les besoins énergétiques de tout le territoire.

En sachant donc que l’énergie produite par le soleil est propre et gratuite, la rentabilité d’une installation solaire est une évidence bien qu’elle ne soit tangible qu’à partir d’un certain moment. Mais, étant donné que plusieurs paramètres entrent en ligne de compte dans le calcul de la rentabilité, il est conseillé de simuler cette dernière sur les sites spécialisés disponibles sur le web.

La rentabilité de l’autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation consiste à consommer une partie ou la totalité de l’énergie électrique produite par les panneaux solaires dans le but d’alléger les factures d’électricité. Dans le cas où il y a excédent d’énergie, il pourra être revendu ou stocké dans des batteries pour pouvoir être utilisé ultérieurement.

Pour être rentable, l’énergie électrique produite par l’installation solaire doit donc être équivalente ou excéder les besoins quotidiens en énergie du foyer. Pour ce faire, il est impératif d’optimiser l’installation, notamment en ce qui concerne le dimensionnement des panneaux, mais également l’orientation et l’inclinaison de ces derniers pour que l’ensoleillement soit maximal.

L’autoconsommation nécessite donc un investissement conséquent au début, mais la rentabilité est palpable dès l’arrivée des premières factures d’électricité (20 à 45 % de réduction de moyenne). L’amortissement de l’investissement initial se fait rapidement, et s’estime entre 9 à 15 ans, selon l’ampleur de ce dernier, la possibilité ou non de vente de surplus et les formes d’aides reçues.

La rentabilité de la revente

La revente ou la vente totale consiste à vendre directement et totalement l’électricité produite par l’installation solaire à l’EDF OA (Obligation Achat). Cette vente se fait à un prix fixé selon le type d’installation et la puissance qu’il fournit. Le prix peut ensuite être révisé à chaque date anniversaire du contrat, en sachant que le contrat d’approvisionnement s’étale sur 20 ans.

Le particulier peut alors se constituer un revenu conséquent et régulier en valorisant l’énergie solaire qu’il produit, d’autant plus que l’installation solaire pour la revente bénéficie souvent d’aides et de subventions de la part de l’État. En moyenne, une installation solaire pour la revente commence à être rentable à partir de la 10e année d’exploitation.

Comment optimiser mon installation photovoltaïque ?
Peut-on chauffer une piscine avec le chauffage solaire ?